Echo d’un acteur d’Exposcience Vendée :

Exposcience : que de scientifiques souvenirs dans ma classe !

           Je fus pratiquement de toutes les Exposcience depuis 1991, en tant qu’enseignant et maintenant en tant que retraité (dans le staff d’organisation et animateur de la Lettre sur la dernière manifestation).

           Ma vie d’enseignant n’aurait pas été aussi riche s’il n’y avait pas eu ce rendez-vous de la science et de la jeunesse qui revenait à date fixe et qui était tant attendu par mes élèves  d’élémentaire (ma classe ayant toujours été à multi-niveaux, les enfants participaient à deux Exposcience avec moi dans leur scolarité).

La germination, la conservation des aliments, flotte-coule et le théorème d’Archimède redémontré, les contes et les sciences, les forces qui nous entourent, l’adduction d’eau dans la ville, l’électricité et l’éclairage public… Voilà quelques thèmes parmi d’autres étudiés en classe sur un bon trimestre et qui ont été vecteurs de réels projets scientifiques basés sur la démarche expérimentale : observation, questionnement, hypothèses, manipulations, expérimentations, déductions…

Exposcience : c’est un vrai projet où le mot travail coopératif prend tout son sens. Il va bien au-delà de la simple recherche ou résolution d’hypothèse, il engage aussi tout un projet de communication : présentation des travaux, transmission de ceux-ci à un public de jeunes et d’adultes, être  capable de répondre aux questions, connaître parfaitement son sujet, aller à la rencontre et échanger avec d’autres jeunes, s’imprégner d’autres projets, participer à des ateliers de découvertes… …  C’est une expérience qui marque profondément les enfants.

Si tout cela ne vous donne pas envie de participer alors voici, en conclusion, quelques phrases tirées de la carte postale que Marine, une ancienne élève d’Orouët, m’a envoyée pour ma retraite :

« Je garde des souvenirs lumineux de ce CM1-CM2 avec toi… les correspondants en Alsace, les Pyrénées, les jeux, les Exposciences, les marais salants et j’en passe qui nous ont bien ouverts au monde et rendus curieux ! »  (Marine : botaniste pour le Conservatoire botanique national du Massif Central après des études de biologiste au Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris)

Thierry GUILLAUD  –  Président de l’OCCE Vendée.